Discover nearly 200 new HD photos from Le Corniaud by Gérard Oury in the Photos section!
Le Petit Baigneur - Sound samples
ABOUT THIS PAGE

Here, you can discover more than a hundred of sounds from Louis de Funès films, sorted by names.

Warning: ALL the sounds presented on this website are my own work; I've extracted them from my personal movie collection, either from DVDs, DVB-T or satellite TV networks. As a result, you're not authorized to put them on your own website without asking for use permission first.

Read the Copyright page for more information about author rights and terms of use of this website.


CHOOSE YOUR FILM

LE PETIT BAIGNEUR

10 sounds are available for Le Petit Baigneur

Displaying sounds 1 to 5 - Next page

Foutez-moi le camp !

Listen Foutez-moi le camp ! Listen

Le Petit Baigneur - Foutez-moi le camp !

Download Foutez-moi le camp ! Download

Fourchaume est furieux : sa dernière création, le paquebot "L'Increvable", s'est percé sous l'impact d'une simple bouteille en verre. Il s'en prend à Castagnier, le concepteur du bateau.
[Castagnier hurle de douleur après s'être fait frapper. La secrétaire de Fourchaume entre dans le couloir]
[Fourchaume] Qu'est-ce qu'il y a ?
[A Castagnier, qui hurle] La ferme ! La ferme ! La ferme ! La ferme ! La ferme ! Taisez-vous !
[S'adressant à sa secrétaire] Qu'est-ce qu'il y a ?!
[La secrétaire, apeurée] Le dossier Castagnier...
[Fourchaume] Posez ça là, foutez-moi le camp !
[Castagnier continue de gémir] Oooooooh !
[Il trouve une carte postale dans le bureau de Castagnier] Tiens, regardez-les, ceux-là, ils sont au bord de la mer, ça nage, tout ça, ça nage... Tiens, regardez, et allez...
[Il lit la carte] "Meilleurs souvenirs d'Italie, et...
[il s'interrompt face à ce qu'il lit] et une grosse bise au vieux schnock !"
[Le regardant méchamment] Qui est-ce qui a écrit ça ?!
[Castagnier] C'est pas moi... ah non !
[qui est-ce qui a écrit ça ?] C'est pas moi, M. Fourchaume ! Tenez, regardez... Combesclure !
[Fourchaume] Combesclure... j'en fais mon affaire !
[il revient vers Castagnier] Maintenant c'est fini, on y va !
[Castagnier] Vous oubliez que j'ai fait le Petit Baigneur !
[Fourchaume] Le Petit Baigneur, c'est rien ! C'est de l'argent de foutu !
[Et mon kayak ?] Le kayak, c'est de l'argent de foutu !
[Il le fait tomber, et le menace avec sa pelle] Oh non, oh noooooon !
[Fourchaume] Allons, debout ! Allez !
[Castagnier] Du temps de votre père, ça serait pas pass...
[Fourchaume le coupe] COMMENT ?!
[Castagnier] Non, je dis, du temps de votre père, ça serait pas passé comme ç...
[Fourchaume] Ah non ! Ne me parlez jamais de Papa, hein ! Et maintenant, vous allez me foutre le camp... tout doucement... gentiment !
[Castagnier] J'peux prendre mes p'tites affaires ?
[Fourchaume] Oui, mais vite ! Allez !
[Castagnier reprend des cylindres en carton. En les séparant, il produit un son incongru. Fourchaume, étonné par ce son, lui demande de le reproduire.]
[Fourchaume] 'ttendez une seconde, 'ttendez une seconde... rebouchez ça !
[Il rebouche les cylindres, puis les débouche à nouveau, pour reproduire un son identique.]
[Fourchaume] Allez-y, refaites ça...
[Il le refait]
[Fourchaume] Ca a... attendez...
[il fait de même avec d'autres éléments, produisant un bruit plus grave] Ooooooh !
[Castagnier recommence]
[Ils continuent d'écouter les sons produits, qui plaisent à Fourchaume]
[Fourchaume] Bon, je les garde ! Ces deux-là, je les garde ! Vous allez prendre celui-là, attendez, il est vide, ça va très bien, allez-y...
[Il reprend le reste de ses affaires, avant de heurter Fourchaume avec ses objets]
[Pris de douleur] Aïe ! Ouh ! Foutez moi le c... foutez-moi le camp !

Fourchaume s'en prend au Petit Baigneur.

Listen Fourchaume s'en prend au Petit Baigneur. Listen

Le Petit Baigneur - Fourchaume s'en prend au Petit Baigneur.

Download Fourchaume s'en prend au Petit Baigneur. Download

Après avoir congédié Castagnier, Fourchaume aperçoit le Petit Baigneur dans ses ateliers. Pour se venger, il se met à le détruire violemment à coups de pelle.
[Fourchaume] Le Petit Baigneur, le plus...
[il frappe violemment dessus à plusieurs reprises]
[Il jubile] Aaaaah ! BAOUM ! Badaboum ! PAF ! PAPAPAM ! PAPAPAM !

Le mieux, c'est que vous nous suiviez !

Listen Le mieux, c'est que vous nous suiviez ! Listen

Le Petit Baigneur - Le mieux, c'est que vous nous suiviez !

Download Le mieux, c'est que vous nous suiviez ! Download

Après avoir reçu la visite d'un investisseur étranger, M. Marcello, intéressé par le Petit Baigneur, qu'il vient de détruire, Fourchaume décide d'aller retrouver Castagnier chez son frère, à la campagne, pour le convaincre de revenir. Perdu, il demande son chemin à un paysan.
[Il revient en voiture vers le paysan, après avoir tenté de suivre ses instructions] Eeeeh !
[Ooooh ?] Vous m'entendez ?
[Oui !] J'ai pas trouvé, hein !
[Le paysan] C'est pourtant facile ! Je vous ai dit, la grange !
[Fourchaume] Mais où ?!
[Le paysan] Bon, écoutez, je vais aller avec vous, ça sera encore plus facile !
[Oh, c'est pas la peine...]
[S'adressant à son cheval] Attends-moi là, Bijou, voilà !
[Il entre brusquement dans la voiture de Fourchaume, par la droite, où se trouve assise sa femme]
[Mme Fourchaume, écrasée] Ooooh !
[Fourchaume] Eh bah, faites attention, bon Dieu, quoi !
[Le paysan] Eh, comment vous faites pour tenir là-dedans ?! Heureusement que votre patronne, elle est pas comme la mienne, hein, ha ha !
[Mme Fourchaume] On tiendra difficilement à trois ! Dites-lui...
[Fourchaume] Non, on ne peut pas, on ne peut pas !
[Le paysan] On ne peut pas ? Eh ben tant pis... j'aurais bien monté en voiture moi, hein ! Hé hé !
[Il poursuit] Allez ! Ouais ! Le mieux, c'est que vous nous suiviez, va ! Allez, viens, Bijou, viens ! Allez, allez !
[Fourchaume démarre le moteur] Vous me suivez, là, suivez-moi ! Allez, Bijou, allez !
[Fourchaume et sa femme suivent donc le paysan... le pare-brise de la voiture étant situé directement sous les fesses du cheval]
[Incommodé par l'odeur] Oh, c'est épouvantable, fermez, fermez les fenêtres, oh là là... ooh ! C'est épouvantable ! Ca passe au travers quand même, c'est écoeurant... Tiens, regardez... Ca reste à l'intérieur, regardez-moi, regardez-moi...
[Le paysan se retourne pour voir s'ils suivent. Fourchaume s'impatiente] Oui, oui, ça va, oui, oui, oui, ça va !
[Le paysan] Alors ?! Ca suit ? Hé hé !
[Fourchaume] 'dez-moi ça... oh, aérez maintenant, aérez, parce que c'est resté dedans !

Fourchaume ?! Qu'est-ce qui lui prend, il vient jamais !

Listen Fourchaume ?! Qu'est-ce qui lui prend, il vient jamais ! Listen

Le Petit Baigneur - Fourchaume ?! Qu'est-ce qui lui prend, il vient jamais !

Download Fourchaume ?! Qu'est-ce qui lui prend, il vient jamais ! Download

Fourchaume retrouve finalement Castagnier, en train de suivre la messe donnée par son frère, Joseph, qui est curé. Il se rend à ses côtés, faisant comme s'il s'intéressait à la cérémonie.
[Le curé] Et quiconque aura désaltéré un de ses déshérités qui vit parmi nous, d'une coupe d'eau fraîche seulement, recevra une récompense. Oui, je vous le dis, demandez, il vous sera donné !
[Il appelle discrètement un jeune garçon] Daniel !
[Il poursuit] Cherchez, et vous trouverez !
[S'adressant à Daniel] Qui est-ce ?
[Daniel] C'est M. Fourchaume.
[Le curé] Fourchaume ?! Qu'est-ce qui lui prend, il vient jamais !
[Il poursuit son sermon] Frappez, il vous sera ouvert !
[Un homme vient discrètement vers lui] Fourchaume est là !
[Le curé] Merci, Rémi, je le sais !
[Il poursuit] Car quiconque demande reçoit, et qui cherche trouve !

La voiture de M. Fourchaume lui a écrasé le pied !

Listen La voiture de M. Fourchaume lui a écrasé le pied ! Listen

Le Petit Baigneur - La voiture de M. Fourchaume lui a écrasé le pied !

Download La voiture de M. Fourchaume lui a écrasé le pied ! Download

A la sortie de l'église, Fourchaume continue d'essayer de convaincre Castagnier de revenir. Il va jusqu'à lui proposer de le rejoindre chez son frère, où il va déjeuner tous les dimanches.
[Fourchaume] Attendez, attendez, eh !
[Castagnier] Qu'est-ce qu'il y a ?
[Fourchaume] Dites... vous voulez déjeuner avec nous ?
[Castagnier] J'peux pas ! Le dimanche, on déjeune au phare, chez mon frère !
[Fourchaume, embêté] Ah, haaa...
[Une idée lui vient] Ah beh, eh ! Je vais aller au phare, on vous amène le dessert, un beau gâteau, hein !
[Castagnier s'en va] Eh ! A tout de suite au phare !
[Sa femme lui ouvre la porte de la voiture] Ah, merci, chère amie !
[Le curé] Au revoir, M. Fourchaume !
[Fourchaume] Haaa ! M. le Curé !
[Le curé] Et surtout, n'oubliez pas ! Cette maison est la vôtre !
[Il regarde l'église avec dédain] Ah, oui...
[Le curé] Alors, on compte sur vous dimanche prochain ?
[Fourchaume] Ah non ! Ah ça, je vous l'avais déjà dit, je...
[La soeur de Castagnier] Au revoir, M. Fourchaume !
[Fourchaume] Au revoir, jolie petite Madame !
[Le curé ne comprend pas pourquoi il refuse de revenir] Non, rappellez-vous... essayez de...
[il entre précipitamment dans sa voiture]
[A sa femme] Bon, ça ne démarre pas si mal... maintenant, la suite !
[L'investisseur étranger, M. Marcello] Bah, à lundi, M. Fourchaume !
[Fourchaume] C'est demain, lundi, c'est demain !
[Marcello] D'accord... au revoir, Madame...
[il salue Mme Fourchaume avec galanterie]
[Fourchaume, un peu exaspéré] Bon, je peux... c'est fini ? Ca va... ?
[Il démarre brusquement. Scipion, le beau-frère de Castagnier, qui se trouve près de la voiture, se fait écraser par les pneus de la voiture.]
[Scipion] Ouuuuuhaaaaaa ! Mon pied !
[La soeur] Quoi, ton pied ?!
[Scipion] La voiture a écrasé mon pied !
[La soeur] Oooh !
[Qu'est-ce qu'il y a ?]
[Catastrophée] Oooh, mon Dieu, la voiture de M. Fourchaume lui a écrasé le pied !
[Joseph, le curé] Oh, bah il n'a pas fait exprès !
[Marcello] Il l'a pas fait exprès, c'est à voir !
[Joseph] Y... y faut aller chez le médecin !
[Scipion, vacillant] A condition qu'il soit là le dimanche... !
[La soeur] Oooh, M. Marcello, vous qui êtes gentil, conduisez-nous...
[Le paysan] Mon pauvre Scipion, va !
[Ils le chargent à l'arrière de la voiture de M. Marcello]
[La soeur] Oh, Joseph, aide-nous !
[Scipion souffre] Oooooooh...
[Le paysan] C'est qu'il pèse, le bougre, hein !
[Scipion] OOOOOOOOOOH !
[Le paysan] Combien tu fais, Scipion ?! Ouille aïe aïe...
[Scipion] Ooooooh... aaah...
[La soeur] Montez-le sur la voiture ! Doucement, doucement !
[Le paysan] Attent... attention !
[Marcello, inquiet pour sa voiture] Oh non, attention à la voiture, s'il vous plaît !
[Le paysan] Il va la rayer !
[il le soulève] C'est qu'il fait le quintal, eh ! Ouille aïe...
[Scipion jure. Joseph est choqué] Oh, Scipion, sois gracieux !
[Scipion] Oh, fous-moi la paix, toi, hein !
[Joseph] Oh, c'est la douleur qui l'égare !
[Le paysan] Allez, allez, allez ! C'est foutu, maintenant !
[La soeur] Oh mais, dépêchons-nous, voyons ! Pressons, reculez-vous !
[Scipion commence à gémir] Enfin, vous voyez pas que j'ai mal, 'fin !
[il continue de jurer]
[Marcello klaxonne. Le bruit est très étouffé.]
[Le paysan] Ha ha ! Il... il a mis une vache dans son moteur !
[les autres rigolent]
[La soeur] Eh, dégagez, y'a un blessé, enfin !

Show a maximum of 2 - 5 - 10 - 20 sounds per page

Page 1 of 2 - Next page


FufuWorld - Version 10.4 - Copyright © 2000-2016 Maxime Abbey. All rights reserved. Any reproduction is forbidden without authorization.