Quantcast
x
Discover nearly 200 new HD photos from Le Corniaud by Gérard Oury in the Photos section!
La Soupe aux Choux - Sound samples
ABOUT THIS PAGE

Here, you can discover more than a hundred of sounds from Louis de Funès films, sorted by names.

Warning: ALL the sounds presented on this website are my own work; I've extracted them from my personal movie collection, either from DVDs, DVB-T or satellite TV networks. As a result, you're not authorized to put them on your own website without asking for use permission first.

Read the Copyright page for more information about author rights and terms of use of this website.


CHOOSE YOUR FILM

LA SOUPE AUX CHOUX

15 sounds are available for La Soupe aux Choux

Displaying sounds 1 to 10 - Next page

Que buviez-vous, quotidiennement ? Cinq, six litres ! Comme le Bombé !

Listen Que buviez-vous, quotidiennement ? Cinq, six litres ! Comme le Bombé ! Listen

Download Que buviez-vous, quotidiennement ? Cinq, six litres ! Comme le Bombé ! Download

Le Glaude, qui a lu dans le journal un article sur le diabète, s'inquiète pour sa santé. Il se rend chez le médecin...
[Le médecin] Vous avez droit à une chopine, M. Ratinier !
[Le Glaude, interloqué] Par repas ?!
[Le médecin, plus ferme] Ah, non ! Par jour !
[Le Glaude] Pffffrrrrr !
[Le médecin] Que buviez-vous, quotidiennement ?
[Le Glaude] J'sais pas, moi... Cinq, six litres ! Comme le Bombé !
[Le médecin, en hurlant] MAIS VOUS ÊTES FOU !
[...]
[Le Glaude, effrayé par le diagnostic, rentre chez lui et fait part de sa visite médicale à son ami, Le Bombé]
[Le Glaude] J'aurais jamais dû le lire, ce journal ! On l'savait, pourtant, que c'était que des menteries dans les journaux ! Des âneries de député, pour embêter l'pauv' monde !
[Il chiffonne le journal, de rage]

J'ai l'diabète !

Listen J'ai l'diabète ! Listen

Download J'ai l'diabète ! Download

Le Bombé s'apprête à verser un verre à son acolyte. Celui-ci, anéanti par les ordres du médecin, refuse.
[Le Glaude] Mmmnh, non, non, j'en veux pas, j'en veux pas !
[Le Bombé croit qu'il refuse à cause d'une mouche qui est tombée dans le liquide] Boah, c'est qu'une mouche ! Si t'as peur qu'el' t'bouche l'derrière...
[Le Glaude, interloqué] Mais c'est pas pour la mouche ! Les mouches, même, ce s'rait moins nuisible que l'pinard pour c'que j'ai !
[Le Bombé] Quoi donc qu't'as d'nouveau d'puis hier ?
[Le Glaude, soupirant] Ah !
[Le Bombé] Bah que donc ?
[Le Glaude] Oh ! J'ai l'diabète !
[Le Bombé] Où donc qu't'as vu ça ?
[Le Glaude] Dans l'journal !
[Le Bombé] Y parlent d'ton diabète dans la montagne ?
[Le Glaude] Mais non, 'uti, y z'en parlent en général dans un article ! Et y'a du particulier, dans ce général-là !
[Le Bombé, qui comprend toujours pas] Eh ben, alors ?
[Le Glaude s'énerve] Eh bah eh alors ! Ma tante Augustine, qui avait du diabète dans tous les coins, on lui a enlevé un oeil...
[il imite l'ablation d'un oeil avec sa main] Paf ! Elle est morte... Mon cousin germain, Benoît, il était tout p'tit, comme ça.... bah lui aussi, il y a eu droit au diabète ! Alors on lui a enlevé un oeil...
[il imite de nouveau] Wlouf ! Il est mort ! Alors, un et un, pour moi, ça fait... deux !

Mon eau... C'est la meilleure du coin, pour la soupe, et pour l'perniflard !

Listen Mon eau... C'est la meilleure du coin, pour la soupe, et pour l'perniflard ! Listen

Download Mon eau... C'est la meilleure du coin, pour la soupe, et pour l'perniflard ! Download


[Le Bombé se lève] Mais tu me r'tardes ! L'heure, c'est l'heure ! C'est l'heure du perniflard ! J'va m'enfiler une larmichette... si l'odeur te dérange point pour ton régime !
[Le Bombé se rend à l'extérieur pour préparer son perniflard. Il puise de l'eau dans son puits.]
[Le Bombé] Euh, l'Glaude ! Mon eau, sans m'vanter... C'est la meilleure du coin, pour la soupe, et pour l'perniflard ! Y'a là-d'ssous, une nappe phréatique, comme y'a point dans tout l'Allier ! Quand j'pense que t'as supprimé ton puits pour l'eau du robinet, ça m'fait sortir d'ma culotte à r'culons !
[Le Glaude] Beuh tu sais bien qu'c'est la Francine qui la voulait sur l'évier ! Les bonnes femmes, y leur faut tout l'confort moderne, maintenant !
[Le Bombé] Ah ! Y leur faut même la qualité !

Ca t'descend dans les boyaux, comme la rosée du matin sur les feuilles...

Listen Ca t'descend dans les boyaux, comme la rosée du matin sur les feuilles... Listen

Download Ca t'descend dans les boyaux, comme la rosée du matin sur les feuilles... Download


[Le Bombé] L'Glaude ! L'Glaude ! Mon eau ! Elle a une température de haute précision, pour l'perniflard ! Au degré près... Si c'est glacé, ça t'tranche l'ventre ! Mais là... ça t'descend dans les boyaux, comme la rosée du matin sur les feuilles... R'garde donc...
[Le Glaude l'ignore] R'garde donc !
[Il boit et le nargue] Oh c'est-y bon, mon Glaude ! R'garde !
[Le Glaude craque et se met à courir vers lui pour en avoir un verre]

C'est point t'nable ! Faut changer d'air !

Listen C'est point t'nable ! Faut changer d'air ! Listen

Download C'est point t'nable ! Faut changer d'air ! Download


[Ils boivent en observant les étoiles, lorsque soudain, Le Glaude se met à péter grassement.]
[Le Bombé, impressionné, l'applaudit. Puis se met à péter encore plus violemment.]
[Le Glaude, encore plus impressionné, l'applaudit à son tour.]
[Le Bombé secoue son béret face à lui pour chasser l'air vicié] Ouh ! Pfffrt... c'est point t'nable ! Faut changer d'air ! Oh, Oh... Oh ! Oh Môman !
[Le Glaude est mort de rire]

Oh, écoute donc voir là...

Listen Oh, écoute donc voir là... Listen

Download Oh, écoute donc voir là... Download

Le Bombé, qui a joué de l'accordéon pour brasser de l'air après leur concours de pets, a ravivé des souvenirs de jeunesse dans l'esprit du Glaude. Il pense à sa femme, décédée dix ans auparavant.
[Le Glaude] Maintenant mon Cicis, y'a plus d'valse brune... Y'a plus que deux chevaliers, cons comme la lune, sous la lune !
[Il sanglote]
[Le Bombé] Oh, tu vas pas t'mettre à pleurer ! S'pèce de... de chimpanzé !
[Le Glaude] Mais elle me manque, ma Francine ! Qu'est-ce que tu veux... les femmes, c'est des choses qui arrivent qu'aux vivants...
[Pour lui changer les idées, Le Bombé détourne la conversion] Ah, r'garde !
[Mmh ?] C'est quand même ben foutu les étoiles !
[Le Glaude] Oh, il parait qu'il y en a des milles, des milles, des...
[Le Bombé se lève et l'interrompt soudainement] Oh, écoute donc voir là, écoute donc voir, l...
[il se remet à péter de plus belle]
[Soudain, un orage éclate. Dans le ciel, un violent éclair apparait]
[Le Glaude renchérit, et se met également à péter. L'orage est de plus en plus violent. Ils courent s'abriter dans leurs maisons respectives.]

La Denrée arrive sur Terre.

Listen La Denrée arrive sur Terre. Listen

Download La Denrée arrive sur Terre. Download


[Le Glaude est en train de s'endormir, lorsque La Denrée débarque du ciel en soucoupe voulante]
[Etonné, il se lève, l'observe en train d'aterrir... puis, voyant qu'il s'approche de sa maison, il saisit un fusil et ouvre la porte en le pointant vers lui]
[La Denrée] Brblblbrblblblbrblblblbl...
[Regard étonné du Glaude]
[La Denrée] Brblblbrblblblbrblblblbl !
[...]
[La Denrée] Brblblbrblblblbrblblblbl !
[Le Glaude, résigné] Allez, entre !

Tu nous as écouté péter de là-haut ?! Qu'e'qu't'as cru ? T'on t'appelait ?!

Listen Tu nous as écouté péter de là-haut ?! Qu'e'qu't'as cru ? T'on t'appelait ?! Listen

Download Tu nous as écouté péter de là-haut ?! Qu'e'qu't'as cru ? T'on t'appelait ?! Download

La Denrée, pour justifier sa venue sur Terre, fait écouter au Glaude un enregistrement du concours de pets.
[Le Glaude n'en croit pas ses oreilles] Oh ! Mais... c'est moi et le Bombé ! Tu... tu nous as écouté péter de là-haut ?!
[Il acquiesce]
[Le Glaude poursuit] Mais qu'e'qu't'as cru ? T'on t'appelait ?!
[Il continue d'acquiescer]
[Le Glaude n'en revient toujours pas] C'est vrai ?!
[Il confirme]
[Le Glaude, abasourdi] Eh bah, si on peut plus péter sous les étoiles sans faire tomber un Martien, il va nous en arriver des pleines brouettes ! Sacré nom di diou ! Tu m'as foutu une sacrée soif avec toutes tes excentricités !

Trois litres de pisse ! Trois litres de pisse, que t'auras !

Listen Trois litres de pisse ! Trois litres de pisse, que t'auras ! Listen

Download Trois litres de pisse ! Trois litres de pisse, que t'auras ! Download

Après le départ de La Denrée, le Bombé, momentanément immobilisé par un gadget extraterrestre alors qu'il venait de découvrir la soucoupe, se réveille brutalement.
[Le Bombé, effrayé] L'Glaude ! Y'a une soucoupe dans ton champ ! L'Glaude ! Y'a une soucoupe dans ton champ !
[Le Glaude] Gueule pas comme ça !
[Le Bombé] Euh... j'te dis qu'y a une soucoupe ! Là ! Dans ton champ !
[Le Glaude] Qu'es' tu m'chantes avec ta soucoupe ?! Quelle soucoupe, d'abord ?!
[Le Bombé] Volante ! Une soucoupe volante ! T'as jamais entendu causer des soucoupes volantes, non ?!
[Le Glaude] Mais ça existe pas, les soucoupes !
[Le Bombé] Combien qu'tu paries ? Un litre ?
[Le Glaude] Trois !
[Le Bombé] Trois ? T'as dit trois litres ? Eh bah, comme ça ! J'avais envie d'pisser... comme il faisait beau, j'me suis dit, "va donc pisser dehors ! Ca t'changera du pot de chambre"... Je sors, et que donc que j'vois, une soucoupe ! Là, dans ton champ ! Ca m'a coupé l'envie, j'ai couru te l'dire !
[Il cherche la soucoupe]
[Le Glaude s'énerve] Où qu'elle est, ta soucoupe ?! Hein ? Tu m'la montres ?! Hein !
[Il doit se rendre à l'évidence : il ne la retrouve pas] Bah, elle y est pu...
[Le Glaude trouve une justification] T'as dû faire un cauchemar, quoi... ça... ça arrive ! De quoi qu't'as soupé, hier ?
[Le Bombé] Un pied d'cochon !
[Le Glaude] Pfffrrrt ! Y'a pas plus lourd pour l'estomac, là, boum ! Alors, ta soucoupe... c'est l'pied d'cochon !
[Le Bombé ne croit pas à sa théorie] Elle était... elle était blanche comme du chrome ! Elle faisait ben 3-4 mètres d'tour ! Elle était ronde comme un fromage d'vache ! Elle était belle comme un nichon d'femelle ! Elle était là, elle était là...
[il retourne à l'endroit où il l'a vue]
[Le Glaude se fout de lui] Qu'e'qu'tu cherches ? Qu'e'qu't'as trouvé ? Tu veux une petite pé-pelle ?
[Le Bombé s'énerve] MERDE ! El' 'tait là ! J'oublierai jamais d'ma vie, el' 'tait là ! Là, là, là !
[Le Glaude revient vers lui] Mon petit Cicis, tu bois trop !
[Le Bombé] Fous-moi la paix !
[Le Glaude] On commence par voir des soucoupes, et on finit par voir des rats, se balader sur l'édredon !
[Le Bombé] Fous-moi la paix, que j'te dis ! J'avais point bu !
[Le Glaude, lassé] Bon, écoute, c'est pas tout ça... moi, j'me r'couche ! Voilà ! J'vais pas passer ma nuit comme toi, à galoper les Martiens !
[MERDE !]
[Ils rentrent chacun chez eux. Puis, sur le pas de leur porte, s'échangent une dernière phrase.]
[Le Glaude] Et t'oublieras pas qu'tu m'dois trois litres !
[Le Bombé] Trois litres de pisse ! Trois litres de pisse, que t'auras !

Y'a un Martien qui est venu à la maison !

Listen Y'a un Martien qui est venu à la maison ! Listen

Download Y'a un Martien qui est venu à la maison ! Download

Le Glaude se rend sur la tombe de son épouse, décédée dix ans plus tôt.
[Le Glaude] C'est pour toi, la Francine ! Un beau géranium !
[Il fait comme si elle lui parlait] Hein ? Eh bah, à part ça, y'a rien d'neuf ! Mais, q.. qu'e'qu'tu veux qu'y ait d'neuf ? Bah, oui, quand ça va pas, faut y faire aller...
[Il se souvient soudainement de sa rencontre avec la Denrée] Oooh ! Y'a un Martien qui est venu à la maison !
[Il s'interrompt, puis reprend] Ah, pas du tout ! J'avais pas bu ! J'avais pas bu, ça, je te le jure ! Depuis qu't'es défunte, j'ai pas bu un seul canon !
[Il bafouille]
[Il prend congé] Bon, écoute, alors, à un de ces prochains matins, et amuse-toi bien !
[Ohpf !] Amuse-toi...

Show a maximum of 2 - 5 - 10 - 20 sounds per page

Page 1 of 2 - Next page


FufuWorld - Version 11.0 - Copyright © 2000-2024 Maxime Abbey. All rights reserved. Any reproduction is forbidden without authorization.

x